Hicham Lahlou : entre design et art contemporain, le designer marocain impose son style à l’international

Ceiling par Hicham Lahlou © Photo François Mallet

LAHLOU Hicham-PP-N&B-KP-8896-FP-LOGO(1)L’année s’achève en douceur pour Hicham Lahlou. A 45 ans, le designer marocain  siège désormais au Conseil d’administration de l’Organisation mondiale du design. Elu en octobre 2017 pour une période de deux ans, Hicham Lahlou portera les couleurs de l’Afrique et s’évertuera à faire rayonner le continent, sur la scène internationale, tout au long de son mandat. Une mission, largement à sa portée, dont l’artiste compte bien mener d’une main de maître.

Avec plus de 20 ans d’expérience à son actif, l’ex-étudiant de l’Académie Charpentier  s’illustre avec talent dans le circuit du design et de l’architecture d’intérieur. Ce boulimique du travail a compris très tôt que pour réussir, il ne doit pas ménager ses efforts. « J’ai toujours cet esprit de combativité, d’aller de l’avant, de réfléchir comme si je venais toujours de démarrer », nous confie-t-il. Loin de se conforter dans l’idée que toute chose est acquise, le designer se remet souvent en question. « J’ai la capacité d’avoir cette humilité de garder les pieds sur terre ». Cette philosophie de vie, liée à ses valeurs et à son éducation le contraint à aborder chaque nouveau projet avec un œil différent.

C’est, notamment, ce qui lui a permis, dès l’âge de 15/17 ans de considérer le design comme un secteur multidisciplinaire  et d’évoluer vers un design thinking. « C’est une manière de penser qui doit s’adapter à des cas de figures. Vous devez designer du mobilier pour une ville…et bien, une ville a son identité, a son histoire… » La difficulté, selon lui, réside dans la manière dont ce mobilier va s’intégrer dans le paysage urbain et comment il va être perçu par le consommateur, d’où l’importance de placer l’utilisateur au cœur de la réflexion.

Sush box Casablanca Hicham Lalhou
Sushi Box Casablanca – Projet entièrement réalisé par Hicham Lahlou ©Hicham Lahlou

Invité au quatre coins du monde, Hicham Lahlou a fait une petite escale à la Foire d’Art Contemporain africain (AKAA), le mois dernier, le temps de présenter, comme à son habitude, des « pièces innovantes, à mi-chemin entre le design et l’art contemporain ». Des pièces qui font, aujourd’hui de lui un leader incontournable du design dans le continent africain et qui lui ont valu l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres de la République française en 2016.

L’année 2018 s’annonce donc sous les meilleurs auspices. Il devrait confirmer la 2ème édition d’Africa Design Days dont il est l’organisateur et endosser sa mission au sein de l’Organisation mondiale du Design, sans compter tous les nouveaux projets qui se présentent à lui. Nous lui souhaitons une belle réussite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s